Bilan 2010

La série de rencontres Culture dans Tous les Sens, les Journées Régionales de la Culture et du Handicap a été un succès, dont voici le bilan :

État des Lieux de l’Accessibilité des Lieux d’Accueil

Rappel :
Définition de l’accessibilité par Délégation Interministérielle aux Personnes Handicapées, (septembre 2006) :
« L’accessibilité permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant, les discordances entre les capacités, les besoins et les souhaits d’une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur
environnement d’autre part. L’accessibilité requiert la mise en oeuvre des éléments complémentaires nécessaires à toute personne en incapacité permanente ou temporaire pour se déplacer et accéder librement et en sécurité au cadre de vie ainsi qu’à tous les lieux, services, produits et activités. La société, en s’inscrivant dans cette démarche d’accessibilité, fait progresser également la qualité de vie de tous ses membres ».
L’accessibilité doit être entendue comme l’accès des personnes en situation de handicap moteur en toute autonomie à un bien, un service ou une activité ainsi qu’à l’utilisation des équipements, à une équivalence des prestations proposées par rapport au public valide, et à un accueil relationnel adéquat.
C’est sur cette définition et ses principes que la Délégation Départementale de l’Association des Paralysés de France s’est appuyée pour réaliser le diagnostic accessibilité de la manifestation de Culture dans Tous les Sens.

Avertissement :
Le présent diagnostic ne traite que de l’accessibilité pour les personnes handicapées motrices, la Délégation APF de l’Allier n’étant compétente en la matière que pour le handicap moteur. Ce diagnostic ne tient donc pas compte des autres déficiences énumérées par la loi n°2005102 pour
l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 : les handicaps mental, visuel, auditif et psychique. Pour chacun d’entre eux, il existe une règlementation ou à défaut des préconisations.

Méthodologie :
La Délégation APF de l’Allier a élaboré une même grille utilisée sur tous les sites ; composée de 29 critères répartis dans 7 thèmes, elle s’appuie à analyser un site selon le principe de « la marche en avant » : rien ne doit faire obstacle à la circulation d’une personne en situation de handicap ni à
l’utilisation des prestations mises à disposition de tous les visiteurs. Plus encore, c’est la notion d’usage qui a présidé à l’élaboration de la grille.
Les données recueillies sur site, ont fait l’objet d’une simplification dans leur représentation mais aussi d’une valorisation exprimée en point et en couleur : 2 points : vert, 1 point : orange, 0 point : rouge (voir légende). L’objectif de cette simplification est de proposer à la lecture un tableau synthétique délivrant pour chaque site une impression générale (par la couleur) et des informations plus précises (par les points acquis).
Les thèmes du tableau synthétique sont réduits au nombre de 5 (stationnement, cheminement extérieur, accès à l’intérieur du bâtiment, circulations intérieures, sanitaires) ; un point particulier a
été apporté aux sanitaires. L’expérience montre que ces lieux sont souvent mal pris en compte lors de la conception du bâtiment ; l’analyse des sanitaires permet d’évaluer le souci du détail du maître d’oeuvre ; elle témoigne aussi de l’âge du bâtiment.
Une pondération des notes a été réalisée dans chaque thème, de manière à obtenir pour chacun une note sur 2 et un total sur 10 (sauf pour Citévolution pour qui de nombreux critères ont été sans objet).
Ainsi, on obtient par lieu, une note générale sur 10 et une moyenne générale sur 10 pour l’ensemble de Culture dans Tous les Sens.
A noter que le vert est obtenu à 2/2 dans chaque thème et à partir de 8/10 en total général. Il pourrait être admis que le vert puisse être obtenu uniquement avec 10/10 considérant l’esprit de la loi et la définition du handicap rappelée plus haut.

Analyse :
Le vert domine, ce qui laisse augurer une accessibilité satisfaisante. Néanmoins, le rouge occupe une place importante et semble être davantage regroupé ; ce regroupement signifie deux choses :
– soit un usage (critère ou thème) insatisfaisant.

– soit un site non accessible. Enfin l’orange est minoritaire.

On constate donc par la couleur que les deux extrêmes sont majoritaires : ça passe, ou ça ne passe pas.
Ca ne passe pas à l’entrée même des bâtiments : aucune entrée ne permet l’autonomie pleine et entière d’une personne à mobilité réduite, toutes les portes sont à ouverture manuelle. Ca ne passe pas non plus aux sanitaires du Téléclub ni à ceux du musée Anne de Beaujeu.
Attention aussi au cheminement entre la place de parking réservée (lorsqu’il en existe) et l’entrée du bâtiment : la majorité est avec obstacles qui rendent difficile voir impossible le cheminement seul.
Ca passe pour ce qui est de l’entrée du bâtiment : toutes sont identiques, que l’on soit en situation de handicap ou valide. Ca passe aussi une fois à l’intérieur des bâtiments (sauf pour le Théâtre de Moulins et pour le Téléclub) : les lieux de circulation sont vastes et permettent une progression
aisée.
Ca passe aussi – de manière générale – pour l’Espace Villars et pour le Théâtre. Cela aurait pu être mieux pour le CNCS qui voit sa note baisser en raison de l’absence de stationnement réservé et d’un cheminement mal aisé entre le parking et l’entrée du bâtiment.
A l’observation des notes générales sur 10 pour chaque site, on s’aperçoit que plus le bâtiment est ancien, plus la note est basse et l’usage mal aisé. C’est vrai pour le musée Anne de Beaujeu, pour le théâtre, pour le Téléclub mais aussi pour le CNCS qui aurait pu obtenir la même note que l’Espace Villars si le parking et le cheminement avaient été mieux étudiés.
A l’inverse, plus le bâtiment est récent ou de réhabilitation récente, plus l’accessibilité est bonne ou ayant un potentiel d’amélioration. A noter, la Salle des Fêtes de Moulins qui, malgré son âge, obtient une note honorable.
La moyenne générale de Culture dans Tous les Sens est de 6,35 sur 10 et de couleur orange.
Autrement dit, concernant le handicap moteur, ça passe, à condition d’être beaucoup aidé.
Association des Paralysés de France, Yzeure.

En guise de conclusion, la devise du festival régional d’Auvergne « Culture dans tous les Sens » :
Pour votre citoyenneté, faites au moins cinq rencontres culturelles par jour.

Une réflexion au sujet de « Bilan 2010 »

Les commentaires sont fermés.